AccueilAccueil   Portail  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Chroniques d'Uros : Prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

we're watching you
MEI
IA
[Eats muffins]

Messages : 486



MessageSujet: Chroniques d'Uros : Prologue   Lun 31 Aoû - 19:49


    QU'IMPORTE L'ESPOIR, N'EST-CE PAS ?



    Nous sommes en 3056. Notre vaisseau, modèle de technologie, est un rêve réalisé par de nombreux hommes. Après avoir conquis la Lune, leur appétit s'est attaqué à l'Univers. Oui, celui avec un grand U. Celui qui semble porter l'inaccessible, l'impossible. Mais tout a commencé, il y a 1000 ans de cela. A l'aube de la troisième guerre mondiale, alors que les nations se déchirent pour savoir qui sera la Maîtresse de la plus grande partie des richesses de la Terre. Le temps s'écoule et les hommes prennent conscience de la catastrophe approchante. La planète bleue ne sera plus qu'une légende. Les plus puissantes nations unissent leur force et créent "L'Alliance". Une agence qui mit au point un véritable mastodonte des cieux : UROS 023. Composé de 4 mégalopoles, il devait être capable de porter plus de 30 millions de personnes et une base militaire. Deux siècles ont été nécessaires pour mettre au point notre navire. Cependant, chaque association de nations a réalisé son propre vaisseau.

    Cependant, le changement ne s'est pas arrêté là. Contraints de quitter une planète malade, les hommes et les femmes se sont retrouvés à subir les décisions de technocrates qui n'ont fait qu'assombrir un peu plus leur sort. A cette époque, l'élection du Président des Nations existait encore maintenant ainsi un semblant de démocratie. En 2375, tout a commencé à basculer. Le général Van Aalbrück a créé en secret une organisation militaire dont il a été le chef. Avec cette force, il a infligé une cinglante défaite à ses adversaires. Au même moment, les habitants des vaisseaux embarquaient. Condamnés d'une certaine façon à vivre sous la coupe de ce général. Le pouvoir de cet homme s'est imposé et dès lors, il a entamé un règne sans partage à bord du vaisseau qui devint son royaume. Cette famille a remis en place un régime monarchique. La société s'en est vue bousculée ainsi que nos codes sociaux. Puissance financière, politique, religieuse et industrielle. L'importance de la naissance a primé sur le mérite et les personnes bien nées se sont vues une place des plus alléchantes leur être accordée. Quant au spirituel, il s'est avéré que la religion a décliné au profit de la foi dans la science.

    Ce revirement d'intérêt préoccupe peu les citoyens. La division sous forme de loges évoquant les loges maçonniques a été effectuée pour nous classer. La possibilité de passer d'une loge à une autre se révéle possible. Le plus souvent, il s'agit d'une sorte de déchéance pour la personne concernée. Dans quelques rares cas, il peut s'agir d'une forme de promotion sociale. Seulement pour les militaires. Très peu d'entre nous profitent de cette classification. Cependant les jeunes qui ne connaissent que cela se montrent incapables de protester. Les loges sont comme une norme pour eux. Nos possibilités d'avenir, notre espoir ont disparu. Entièrement. Totalement. Mais nous sommes sains et saufs. Mais nous avons laissé derrière nous, le Bonheur. Notre état d'esprit si individualiste ne peut pas en souffrir. Nous possédons le confort matériel, la sécurité, la santé, les besoins premiers que notre société a décidé.

    Les robots et les nouvelles technologies ont investi entièrement les villes et tout simplement notre quotidien. Toutefois, étrangement, les avancées n'ont pas effacé la nostalgie de certains pour le passé. Ainsi certains véhicules reprennent furieusement les lignes des Vespa ou des vieilles américaines. Nous avons le goût de ce que nous n'avons pu connaître. Ce qui a bercé la vie de nos ancêtres parait exotique, attrayant. Modernité et passé cohabitent dans nos villes. Cette image, ce mélange si idyllique cachent une réalité bien moins belle. Nos cités auraient pu être presque parfaites si, nous, pauvres habitants n'étions pas fichés comme des criminels. A notre naissance, un dossier comportant notre patrimoine génétique et même notre milieu familial est créé. Pour le grand ordinateur du Pouvoir, nous sommes devenus des numéros. Un vague code. Plus nous grandissons, plus il s'étoffe regroupant toutes les informations constituant notre vie. Force est de constater que les notions de liberté et d'égalité ont été revues pour laisser les élites dominer. Même si ces dernières n'échappent pas non plus à la surveillance accrue.

    De cette dernière découle de la psychose et la paranoïa qui sont entretenues avec soin par nos dirigeants. Encore plus chez les militaires qui peuplent le Basha. Tuer ou être tué. C'est avec cette devise en tête qu'ils entrent tous dans l'endroit le plus surveillé de tout le vaisseau. L'exigence demandée par leur corps de métier pousse quelques-uns au suicide. Pour palier à ces accidents, les entraînements se sont renforcés afin de former des êtres plus forts physiquement et mentalement. Cependant, les hauts gradés gardent la crainte qu'une recrue craque et tire sans sommation sur des civils ou même des collègues. Cette possibilité hante les pensées. Que faire si l'irréparable advient ? Il se passe beaucoup de choses dans cette zone. Plus que ce que l'imagination laisse penser.

    Notre vie n'a pas changé. Nous vivons dans la même illusion. Nous vivons dans la même peur. Les injustices n'ont fait que croître. Notre société pourra-t-elle le supporter ? Pourrons-nous le tolérer ? La révolte gronde et la formation du R64,7 en est la preuve. Cependant combien de personnes se sentent concernées par ce problème ? Combien de personnes pourront oser se battre ?

    Et vous, de quoi êtes-vous capable ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spaceship.forumactif.org
 

Chroniques d'Uros : Prologue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIENVENUE À BORD :: INTERFACE VOCALE :: 
Les informations officielles
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Science-Fiction