AccueilAccueil   Portail  FAQFAQ  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Bureau de Trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

we're watching you
Trystan Brosca
Nss Rrenagate
Messages : 104



Misc.
Relations:
Informations importantes:

MessageSujet: Bureau de Trystan   Dim 31 Oct - 20:57


Des rêves…

…Toujours des rêves…

…Et le sien ne semble jamais devoir sortir de ce qu’il voyait tout les jours. Inutile de s’appesantir dessus, il oublierait ce rêve comme les autres. Comme celui de cette femme au visage familier sur une table de morgue, a peine reconnaissable en fait. Trystan se lève a demi tandis que le cuir du canapé grince sous son poids. Il pose les pieds à terre, se masse le visage pendant que l’ordinateur clignote. Le bureau dans une semi pénombre commence à reprendre vie. Son horloge lui signale qu’il n’a dormit qu’une poignée d’heures aujourd’hui.

Un grognement ressemblant plus à une supplique franchit ses lèvres. Essayer de sortir de son état vaseux n’est pas facile après la journée qu’il vient d’avoir. Mais le seul moment où il peut travailler en paix c’est bien quand sa collègue du service coordination rentrait bien sagement chez elle. L’agent se frotte encore les yeux pour distinguer l’écran, plusieurs noms ressortent du recoupage mais la liste c’est encore allongée.

‘‘On dirait qu’on cherche a se faire discret. Pas grave, ce n’est qu’une question de temps, heureusement que l’erreur est…humaine ’’

Il essaya de ne pas renverser une pile de dossier et de livre à côté de lui quand il se leva. Une odeur désagréable vint alors lui chatouiller les sinus : Celle de la sueur, du carbone et peut être un peu de sang. Difficile d’aller prendre une douche quand on croulait sous le travail, même si ce dernier était plus une faveur qu’il faisait à Cherry. L’eau chaude l’aida à se réveiller ou plutôt à se tenir éveiller pour la dizaine d’heure à venir. Le temps de faire un passage par le vestiaire, il remarqua qu’il serait bientôt temps de faire une lessive et donc d’enfin faire un détour par chez lui.

En parlant de cela, il c’était promit de faire un détour par la maison de la métisse pour lui préparer un repas. A croire qu’il était impossible de se détacher d’un boulot comme le sien. Entre deux interventions, prendre des renseignements, essayer d’avoir un coup d’avance, s’entrainer, prévoir, intervention. Une routine qu’il lui fallait briser à un moment où à un autre. Lui aussi n’était qu’un humain et un jour, il allait commettre une erreur. Il secoua la tête, retournant dans son bureau après un passage à la machine à café.

Il se plongea une fois de plus sur le dossier affiché sur l’écran géant. Coupure de presse, dossier médical, antécédent judiciaire, dossier militaire, note de service…Tout ce que l’Uros avait sur lui tenait sur un écran.

William James Henney

Il y avait tout depuis sa naissance jusqu’au jour de ces trente et quelques années. Trystan avait tout lu de bout en bout plusieurs fois et chaque fois, il ressentait la même impression : Celle d’un type sans avenir. Son dossier scolaire n’était pas brillant, aucune matière dans laquelle il semble exceller si ce n’est à sécher les cours. Dossier militaire quasiment vide malgré le service obligatoire où les instructeurs estiment qu’il manque de volonté et dénote une tendance à se planquer dès qu’il le peut. Un homme aux petites magouilles qui ne trempaient jamais dans des histoires plus grosses que lui. Prudent ? Certainement. Avisé ? Sans le moindre doute. Un type qui vivait au jour le jour.

Il n’était pas difficile de se dire que la pression avait été trop forte un jour et qu’il avait plié bagage sans rien dire. Quand à savoir ce qui avait été l’élément déclencheur, cela restait difficile à déterminer. Rien n’indiquait qu’il avait fait une erreur qui l’avait fait fuir du jour au lendemain. Si c’était une dette ou une affaire ayant mal tournée, Cherry et sa mère aurait trinquées. Non, il avait du vraiment se réveiller avec l’intention de partir. Où ? Cela avait été difficile à déterminer mais fort heureusement il n’y avait pas 36 passeurs et avoir l’information avait été relativement simple pour une affaire ayant eut lieu il y a 20 ans.

Le Xion

Et le genre de billet à sens unique sans espoir de retour à l’époque avec les relations tendues. Maintenant, c’était une autre paire de manche avec le rapprochement et cette histoire de pacte d’immigration. Un léger sourire apparut dans une volute de fumée. Quelque chose d’aussi gros qui se joue dans le dos de l’empereur. Trystan ne savait pas si cette nouvelle l’inquiétait ou l’amusait. Pour qu’une telle chose arrive, le ministre avait du avoir une ligne ouverte avec le Xion où s’y rendre régulièrement pour arriver à un tel pacte. Un tel comportement aurait été forcement remarqué par le NSS ou par les services d’espionnages du Basha. De ce fait, l’empereur était forcement au courant. Mais pourquoi laisser faire et laisser dire que cela c’était fait sans son consentement ? Parce qu’il craignait la catastrophe et voulait un bouc émissaire ? Parce qu’il voulait faire échouer cette politique et s’imposer en sauveur ?

Il appuya sur un bouton et des images du xion ainsi que de la guerre du lotus défilèrent sous ses yeux.

De ce qu’il avait entendu dire, la confrontation entre Techno et Sapiens étaient toujours dans l’air sur le Xion. Du coup, c’était plausible sauf que le suicide du ministre était…Troublant. Cela semblait confirmer que l’empereur ne savait effectivement rien. Cela jetait aussi l’opprobre sur le Xion. Quelqu’un manipulait les ficelles dans les ombres cela semblait s’imposer. Quelqu’un qui avait prit le ministre et obligé à accepter ce pacte. Ce dernier pouvait s’être effectivement suicidé sous la pression…A moins qu’on ait voulut le faire taire. Il exalta un nuage de fumée. C’était pas ses affaires, la politique interne était l’apanage de la maison impériale et de ces ministres. L’enquête sur le suicide était pour la section coordination. Il ne savait pas qui s’en occupait, mais il était certain qu’ils allaient avoir du mal à trouver des ramifications sans des infos classifiés. Autant dire affaire enterrée.

Un autre bouton et des schémas médicaux s’affichèrent. Ceux des réfugiés…Des données qui auraient du être classifiés mais pour un membre du NSS qui aurait pu arrêter ce genre d’individu dangereux, c’était nécessaire. Il se félicita d’avoir prit l’option Humain à l’Himmel même si tout ce qu’il voyait dépassait de loin tout ce qu’il avait pu voir en cours. Il comprenait plus ou moins la théorie mais il devait bien avouer qu’il n’avait jamais vu ce genre de travail. Les scientifique du Xion était d’une étonnante sagacité. Si leurs militaires avaient été moitié moins bon, le régime impérial aurait disparut depuis longtemps.

Mais pour le moment il piétinait.

Il ne savait pas ce qu’était devenu William. Etait il toujours sur le Xion ? En avait il profité pour revenir sur l’Uros ? Il lui manquait 17 années de donnée pour pouvoir se prononcer. Le nombre de possibilité était bien trop grandes. Sans parler d’un éventuel passage chez un chirurgien. Pour le reconnaitre, cela allait être un véritable chemin de croix. Une image s’afficha soudainement sur l’écran géant. Celle de deux hommes qui discutaient. L’ordinateur fit un zoom sur les deux visages…Correspondance à 47% pour l’un des deux sujets. L’autre plus clairement identifiable afficha un nom et un dossier d’immigration.

‘‘Monsieur Keltharm…Sengar Keltharm, Cybermotricien. On dirait que Monsieur William est passé faire une petite maintenance.’’

C’était difficile à dire en vérité. Mais un bout de piste c’était toujours mieux que rien, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Bureau de Trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIENVENUE À BORD :: WELCOME TO ARKMEEN :: N.S.S QG :: Section coordination-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit