« J'ai des questions, et j'aimerais des réponses... [Pv Wolf Blackwood]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

we're watching you
Drathir Linath

Messages : 13



Misc.
Relations:
Informations importantes:

MessageSujet: « J'ai des questions, et j'aimerais des réponses... [Pv Wolf Blackwood]   Mer 8 Déc - 22:12

Musique
    Un coup de feu.
    Un grondement.
    Une cible qui s’écroule.

    Planquée derrière une caisse, la demoiselle retenait sa respiration, péniblement. Etant en pleine simulation et ayant sélectionné un entraînement délicat, la demoiselle passa soudainement la tête par-dessus la caisse de bois et tira une nouvelle fois. La balle se logea dans la tête de ce faux adversaire qui se volatilisa, ce qui signifiait qu’elle l’avait eu. C’était le dernier, fort heureusement, et elle en avait tué six autres juste avant. Génial. Lâchant un soupir, mélange de soulagement et de satisfaction. Elle avait mêlé rapidité et précision. Si quelqu’un osait critiquer ses talents, elle lui explosait la tête. Elle savait se servir de ses armes tout de même, c’était un minimum. Elle avait déjà désamorcé une bombe, avait déjà sauvé des otages et coffré des rebelles. Elle ne tolérait désormais aucune critique, du moins tant qu’elle ne fasse pas une erreur monumentale qui pourrait faire échouer une mission quelconque. Or, ça ce n’était pour le moment jamais produit. La simulation s’arrêta alors et Drathir retrouva ses repères, l’illusion prenant fin, elle se trouvait de nouveau dans la salle d’entraînement qui lui était si familière. Rangeant les armes à sa ceinture, la demoiselle quitta l’endroit afin de laisser sa place à quelqu’un d’autre. Même si il n’y avait pas foule, à croire qu’elle était la seule à s’entraîner… Bon d’accord, il était encore très tôt, mais bon. Lâchant un soupir, ce fut à ce moment là que quelqu’un vint la chercher. Un collègue, dont le nom lui échappait totalement, mais bon c’est pas comme si elle le connaissait vraiment, donc ce n’était pas très grave en soi.


    « Drathir, on a besoin de toi. »
    « Jme doute, je suis indispensable. »
    « Ahah ton humour m’épatera toujours. On pense que des rebelles traînent vers l’atelier des mécaniciens, au Basha. Va vérifier. »
    « Et vous me laissez y aller seule ? Votre solidarité me touche les gars… »
    « Putain c’est sérieux Drath’ »
    « M’appelle pas comme ça ou je t’explose le crâne. Pas d’autres infos à me filer ? Bon, dans ce cas j’y vais »

    Et la demoiselle s’éloigna sans un mot de plus. Encore ces salopards de rebelles. A chaque fois qu’on lui parlait d’eux, la demoiselle se retenait de gerber ou de briser le moindre objet qui se trouvait à sa portée. Ce n’était pas le travail qui manquait en ce moment. Ainsi, on soupçonnait des rebelles de s’être approché d’un peu trop près de l’atelier des mécaniciens, au sein même du Basha. Si c’était vrai, la situation était alors délicate et flippante. Ceux qui rentrent dans le Basha en ressortent rarement, c’est bien connu. Alors on aurait affaire à une taupe, un traître ? Ou plusieurs ? Impossible de savoir. Comme d’habitude on lui disait peu de choses car après tout elle n’était qu’une femme qu’on envoyait sur le terrain, qui se prenait les bombes dans la tronche et qui ne méritait pas de connaître la totalité de l’histoire. Elle était un sacrifice envisageable, et pour sauver des gens, on n’hésiterait probablement pas à la tuer pour ça. Enfin, peut être qu’elle se faisait trop d’idées, décidément se serait son genre. Lâchant un soupir, la demoiselle repoussa sa chevelure d’ébène en arrière avant de réajuster ses vêtements de cuirs noirs. Et c’est partit pour une enquête à la con.

    Ce fut sans un mot, les prunelles froides comme la mort, que la demoiselle erra dans la ville. En quelques minutes elle trouva un moyen de transport en direction du Basha, et en quelques minutes de plus, elle arriva sur les lieux. Levant les yeux vers l’immense bâtiment, la demoiselle s’élança en avant, déterminée. Direction le premier niveau inférieur, en espérant qu’un mécano sera apte à répondre à ses questions. Si rebelles il y avait, ils avaient bien du apercevoir quelque chose. Ah, elle détestait ce genre de situation, avancer dans l’obscurité ne lui plaisait vraiment pas. On lui disait qu’il y avait probablement des rebelles, mais on n’était pas sûr, alors fallait vérifier, les arrêter si on les trouvait. Dire qu’ils n’existaient peut être pas. Drathir gronda et arriva alors dans l’atelier en question.

    Le boucan qui émanait de l’endroit lui vrilla les tympans, des machines ne cessaient de s’activer, étant continuellement en marche. Jetant un coup d’œil à l’endroit, la demoiselle fut surprise devant la taille de l’endroit, c’était tout simplement gigantesque ici. Posant ses prunelles vertes sur les environs, elle ne put s’empêcher de gronder en découvrant qu’il n’y avait encore personne. Génial. Elle avait que ça à faire peut être, perdre son temps ici pendant des heures en attendant que quelqu’un daigne venir bosser. Formidable, vraiment. Avançant encore de quelques pas, la demoiselle parcourut alors les lieux de long en large, cherchant des traces, des quelconques indices. Bref, n’importe quoi qui aurait pu témoigner de la présence de rebelle. Une bombe peut être, qui sait, histoire de se mettre en forme dès le matin tiens. Mais rien, et elle restait seule. Grondant une nouvelle fois, la demoiselle cria alors, tentant de se faire entendre par-dessus le brouhaha qui régnait.


    « Oh ! Y a quelqu’un ? »

    Oui parce que elle n’avait pas très envie de refaire le tour du bâtiment à la recherche d’une âme vivante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

« J'ai des questions, et j'aimerais des réponses... [Pv Wolf Blackwood]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIENVENUE À BORD :: LE BASHA :: Niveau -1 :: Ateliers des mécaniciens-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit